LES VERRES OPTIQUES
Tous les verres utilisés dans les dispositifs présentés dans les pages de ce site reçoivent des traitements et revêtements de surface spécifiques pour réduire les reflets ou les diffractions parasites.

Ainsi, chaque optique offre des images d'un rendu chromatique parfait, d'une netteté cristalline, aussi bien au centre que sur les bords et d'une brillance extraordinaire.

Que se soient Everlight© pour ATN, Emeraude© pour Digital Optic, ces traitements exclusifs sont vraiment révolutionnaires et protègent votre lunette, vos jumelles et vos yeux en favorisant votre confort visuel.

Sans rentrer dans le détail des brevets, citons la métallisation de surface, réalisée sous vide, qui réduit à la fois la dispersion de la lumière et la diffraction engendrée par des conditions d'éclairages très lumineuses, ou encore pour les optiques de tir, le revêtement extérieur qui est une protection anti- griffure très performante combinée avec un traitement hydrofuge réduisant la condensation sur les verres et un anti-reflet.

Les premiers traitements étaient souvent de couleur tabac, bleutée ou rubis (rouge), les tous derniers donnent, chez Digital Optic, une couleur émeraude aux lentilles.

Ainsi et même dans des conditions voisines de l'éblouissement, le contraste est maintenu à un niveau parfait et la netteté des contours est absolument incomparable.

Voyons maintenant dans le détail les différents problèmes posés et les solutions apportées.

  • LA RÉFRACTION DE LA LUMIÈRE

  • C'est le problème essentiel de la limitation des performances d'un appareil d'observation optique, car malheureusement, il ressort beaucoup moins de lumière par l'oculaire que ce qu'il en rentre dans l'objectif ...

    Le premier phénomène est la réfraction, quand la lumière heurte le verre, il s'en reflète ainsi de 4% à 5%.

    Le second phénomène est la résistance du verre au passage de la lumière, il en "consomme" aussi lui-même une certaine quantité.

    Avec au minimum de 6 à 16 lentilles dans n'importe quel objectif, il est possible de perdre, par répétitions cumulées, jusqu'à 50% de la lumière originelle.

    Plus mauvais encore, les rebonds lumineux provenant des reflets des lentilles internes entre elles peuvent provoquer des dédoublements de l'image ou des images fantômes.

    Les enduits des éléments optiques des jumelles, mais aussi des objectifs photos, oculaires, prismes et lentilles des longues-vues et télescopes répondent donc à un double but : réduire d'une part les pertes de transmission par le passage dans le verre et d'autre part les reflets parasites dus à la réflexion de la lumière.

    Ces produits sont le fruit d'une recherche industrielle intense.

    Pour les plus récents, de nouvelles caractéristiques chimiques leur permettent aussi d'améliorer très sensiblement la perception des contrastes, c'est le cas du traitement Émeraude © de Digital Optic.

  • LES ENDUITS

  • Le but des enduits, ou traitements, est d'améliorer la transmission de la lumière à travers des groupes de lentilles en verre.

    Le traitement anti-UV indique uniquement que les verres rejettent la lumière ultra violette que l'on trouve souvent et naturellement aux altitudes élevées, mais utilisé seul, ce traitement n'est pas efficace pour réduire les pertes et réfractions.

    L'enduit anti-réflexion est quant à lui un film très mince d'un produit chimique (habituellement fluorure de magnésium) déposé à la surface du verre. Il améliore ainsi les qualités de base de celui-ci et peut réduire les pertes de 1,5% à 2%.

    Les enduits multi-traitements sont des enduits combinés de plusieurs types de produits chimiques complémentaires et peuvent réduire jusqu'à 5% la quantité des pertes dues aux reflets et aux lumières parasites.

    Contrairement aux idées reçues, il n'est pas possible de déterminer la qualité d'un enduit à sa couleur, trop de paramètres rentrent en ligne de compte. Intrinsèquement, la couleur du fluorure de magnésium s'étend d'un bleu clair à un violet mauve foncé et cette couleur peut varier ou changer selon l'angle d'éclairage ou de vision. Il est de ce fait possible de voir un même enduit passer de bleu à pourpre ou violet ou encore de vert à rouge ou jaune...
    Tout au plus, peut-on dire que c'est le traitement uniformément rouge dit "rubis" (ou "Ruby Coating") qui s'avère le moins performant parce qu'il arrête le plus de lumière au passage, c'est d'ailleurs le plus ancien.

    Dans tous les cas et pour être efficaces, les enduits doivent être rigoureusement uniformes dans l'épaisseur et la densité du film déposé ; d’où la nécessité d'un outil industriel de premier ordre pour garantir des résultats optimums. Dans le cas contraire, des réfractions imprévues peuvent se produire et le remède peut être pire que le mal.

  • LES APPELLATIONS CONTRÔLÉES ©

  • Type de verre :
    Les verres Baryum, Bak-4 ©, sont extrêmement clairs et transparents.
    Ils sont considérés comme présentant le meilleur niveau de qualité sur le marché. Cette qualité est le résultat d'un procédé de fabrication très compliqué et très long.

    Type de traitement :
    Pour permettre une comparaison entre les différents produits ou fabricants et ainsi comprendre les différences de prix, nous reprendrons ci-dessous les seules appellations autorisées ou, en tous cas, normalisées et donc correspondantes à un travail bien précis.

    - L'appellation "Optique avec verre traité" (C) garantit une couche d'enduit anti-réfléchissant sur au moins une lentille en verre en contact avec l'air. (C=Coating).

    - L'appellation "Optique avec verre entièrement traité" (FC) garantit une couche d'enduit anti-réfléchissant sur toutes les surfaces en verre en contact avec l'air. (FC = Fully Coating).

    - L'appellation "Optique avec verre Multi-traité" (MC) garantit l'application de plusieurs couches de traitements combinés sur au moins une lentille en verre en contact avec l'air. Les autres lentilles pouvant être traitées par un enduit simple ou pas du tout. (MC = Multi Coating).

    - L'appellation "Optique avec verre entièrement Multi-traité" (FMC) garantit l'application de plusieurs couches de traitements combinés sur toutes les surfaces en verre en contact avec l'air. A ce niveau de qualité, les produits avec des prismes, comme les jumelles, ont habituellement aussi la surface de chaque prisme aluminisée ou argentée. (FMC = Fully Multi Coating).

  • EN RÉSUMÉ

  • Logiquement, ce sont les modèles bénéficiant du dernier traitement qui assureront la plus haute transmission de la lumière et donc offriront les images les plus nettes et les plus claires.

    Pour information, en prenant pour exemple une jumelle de base avec 14 lentilles, la perte de lumière avec chacun des enduits serait de l'ordre suivant :

    Optiques sans Enduit : 47%
    Optique avec verre traité : 28%
    Optique avec verre entièrement traité : 17%
    Optique avec verre Multi-traité : 11%
    Optique avec verre entièrement Multi-traité: 5%

    Pour reprendre ce qui précède et conclure cette petite note informative : dans le cas de verres entièrement multi-traités, la transmission de lumière est, en sortie, d'environ 95% ce qui est un excellent résultat.

  • NOTA

  • Bien sûr, la totalité de cet exposé n'est valable que pour des appareils avec des lentilles EN VERRE et ne sont donc pas soumis à ces appellations contrôlées les produits bas de gamme dont certaines lentilles sont en plastique pour contourner la normalisation ...